< Retour aux articles

100 % santé : reste à charge zéro

La réforme du « reste à charge zéro », rebaptisée « 100 % santé », a pour objectif de permettre aux français de ne pas renoncer à des soins ayant des restes à charge élevés. Cette offre sera accessible à tous ceux disposant d’une complémentaire santé. Elle sera financée à 100 % par la Sécurité Sociale et les complémentaires Santé qui devront toutes proposer le panier « 100 % santé » dans les contrats dit « responsables ».

Il s’agit d’un panier de prestations, considérées comme nécessaires et de qualité, sur lesquelles les patients n’auront pas de reste à charge à payer et dont la qualité répond à des exigences techniques minimum déterminées après concertation entre le Ministère de la Santé et les différents acteurs concernés.

Cette réforme a été adoptée avec le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2019 et va se déployer par étapes.

Pour les prothèses auditives

Depuis le 1er janvier 2019, le montant du reste à charge à supporter est de moins en moins important chaque année, jusqu’à 2021 où il n’y aura plus de frais à supporter par le patient. Les assurés auront le choix entre plusieurs modèles dans le panier« 100 % santé ».

Pour les lunettes

À partir du 1er janvier 2020, les assurés auront à disposition plusieurs montures et verres sans reste à charge. Le tarif maximum des verres dépendra du type de correction.

Pour les prothèses dentaires

Depuis 1er avril 2019, des plafonds tarifaires ont été mis en place pour un certain nombre de soins, puis « le reste à charge zéro » s’appliquera en 2020 à des couronnes et bridges, en 2021 à des prothèses amovibles (dentiers). L’objectif est que la moitié des prothèses dentaires soient remboursées intégralement.

Des contrats plus clairs

La réforme 100 % santé prévoit également une harmonisation de la présentation des grilles de garanties des contrats d’assurance santé, afin de gagner en lisibilité et en comparabilité.

Les contrats MSM seront mis à jour à compter du 01/01/2020.

Avec nos remerciements à la Société Henner pour ces 3 vidéos

< Retour aux articles