Un appareil dentaire contre les ronflements et l’apnée du sommeil ?

par le Docteur C. Solano, du Réseau Carte Blanche *

Le syndrome d’apnée du sommeil provoque des pauses respiratoires longues et fréquentes pendant le sommeil. Il est plus fréquent chez les hommes en surpoids et concerne 500 000 Français et il est souvent associé à des ronflements.

Ce syndrome entraîne une fatigue, une somnolence, des troubles de l’humeur et des troubles cardiovasculaires. Des dispositifs d’oxygénation nocturnes existent (traitement par ventilation par pression positive continue), mais un dispositif plus simple peut parfois suffire, il s’agit de l’OAM.

Une OAM qu’est-ce que c’est ?

OAM signifie Orthèse d’Avancée Mandibulaire. Autrement dit, il s’agit d’un dispositif utilisé pendant le sommeil et permettant d’avancer la mandibule (ou maxillaire inférieur) de façon à ouvrir les voies respiratoires et maintenir la langue en position haute, afin de permettre un meilleur passage de l’air. En effet, souvent les ronflements associés aux apnées du sommeil sont dus à une position basse et un relâchement de la langue.

À quoi ressemble une orthèse d’avancée mandibulaire ?

Le plus souvent en deux parties, elle ressemble à des appareils dentaires ajustés l’un sur le maxillaire supérieur, l’autre sur le maxillaire inférieur.

Ces appareils sont généralement réalisés sur mesure par des chirurgiens-dentistes spécialisés. Néanmoins, il est possible, en attendant un rendez-vous chez un professionnel de santé, de tester une orthèse d’avancée mandibulaire plus simple, s’adaptant à toutes les morphologies.

Il est toutefois fortement conseillé de consulter un spécialiste en cas de ronflements importants ou de sommeil non réparateur, de façon à prendre en charge sérieusement ce problème.

Une orthèse d’avancée mandibulaire ou un appareil d’oxygénation ?

Les dernières études publiées ont montré que le traitement par OAM permet un résultat aussi positif que le traitement par appareil d’oxygénation… à condition que l’indication soit bien adaptée. C’est donc au médecin spécialisé - un pneumologue, ORL, ou médecin spécialisé dans le sommeil - de proposer à son patient le traitement le plus adapté.

Dans les cas d’apnées du sommeil légères ou modérées, le port de l’orthèse d’avancée mandibulaire peut suffire. Mais en cas d’apnées plus importantes, un appareil à pression positive reste nécessaire.

Sources

* En savoir plus sur le Réseau Carte Blanche

Sur le même thème

01.08.2020

Nos dents s’usent : c’est ce que les dentistes appellent...

01.08.2020

Retrouver une bonne santé bucco-dentaire peut être une source de...

01.07.2016

Naissance et vie d’une dent La différence entre denture et...

Lire aussi

Respect des consignes sanitaires… même en...28.06.2021
Médecin généraliste : un singulier spécialiste28.06.2021
Solitude et Covid 19 : phénomène...18.06.2021
Le tabac à chauffer12.05.2021
À quoi sert le cérumen ?28.04.2021

Nos contrats

Auto-entrepreneurs et TNS
En savoir plus
Diocèses et instituts
En savoir plus
Entreprises et associations
En savoir plus
Particuliers, retraités et familles
En savoir plus

Nos avantages et services

découvrir les avantages et services
Découvrir les contrats MSM Demande de devis d’adhésion Nous contacter Téléconsultation